Les nominations épiscopales en France.

À travers une « radioscopie » des nominations épiscopales de ces dernières années, l’auteur met à jour les mécanismes qui, favorisant la cooptation, expliquent l’étonnante lenteur que met le monde épiscopal français à se renouveler. Or, c’est précisément en raison de cet immobilisme apparent qu’aucune réflexion sur une mutation profonde de la pastorale ne se dessine. Cette réflexion est d’autant plus urgente qu’une part du clergé français attend aujourd’hui une nouvelle donne pastorale, un nouveau style d’évêques, une nouvelle visibilité de l’Église. Ces clercs, formés dans le contexte désastreux de l’après-Concile et en réaction contre lui, reprochent à leurs aînés et à leurs supérieurs de ne pas vouloir tirer les conséquences des erreurs passées. Si, dans les années à venir, ce que représente l’élection du pape Benoît XVI était appliqué en France, une union des forces vives du catholicisme serait possible. En effet, à moyen terme, tout est suspendu à l’émergence d’une nouvelle sensibilité dans l’épiscopat français.


L'auteur

L’abbé Claude Barthe, né en 1947, a vécu les évolutions en cours dans l’Église depuis le concile Vatican II. Auteur d’un bon nombre d’ouvrages de réflexion sur la crise actuelle et de chroniques religieuses dans diverses revues, il a participé à l’édition d’œuvres de spiritualité ou de littérature catholique. Dans les analyses de ce Carnet, respectueuses mais libres, il tient à préciser qu’il n’engage que lui-même.

ISBN 978-2-915844-12-2 EAN 9782915844122

Prix 6 euros T.T.C. 64 pages

Mise en vente 8 juillet 2008