Le Pèlerin de Lourdes

7 juillet 1905. Il y a un siècle, dans une petite chambre de Labastide-Clairence, se convertissait à la suite d’une crise sentimentale et morale un des grands poètes du XXe siècle. Il ne fait aucun doute que la Vierge de Lourdes a joué un grand rôle dans ce revirement. « Lourdes, tu le sais, est presque mon pays d’origine », écrit Francis Jammes à sa fille Bernadette. « Je n’ai jamais cessé de la fréquenter durant plus de soixante ans, même alors que je m’étais écarté de la Vérité ». Et c’est donc tout naturellement que, lors de sa crise, il s’était tourné vers le sanctuaire bigourdan.
En 1914, sur l’intercession de Notre-Dame de Lourdes, l’une de ses filles, Marie, avait été guérie d’une sévère maladie. Écrit en 1936, deux ans avant la mort de Francis Jammes, Le Pèlerin de Lourdes, qui romance cet événement en y mêlant d’autres souvenirs, est le dernier hommage à la Vierge d’un poète qui se sait proche du terme de son pèlerinage terrestre.

Préface de Claude Barthe

L'auteur

Écrivain, poète, Francis Jammes est né le 2 décembre 1868 à Tournay et il est mort en 1938 à Hasparren.

Un colloque organisé par l’Association Francis Jammes autour du centenaire de la « conversion » de Francis Jammes a eu lieu le 13 mai 2005 à Orthez.

ISBN 978-2-915844-02-3 EAN 9782915844023

Prix 15 euros T.T.C. 128 pages

Mise en vente 4 avril 2005