Propositions pour une « Paix de l’Église »
L’union des forces vives, une nécessité


Revue de presse
Yves Amossé

Deux conférences tout à fait intéressantes prononcées dans le cadre du GREC (Groupe de réflexion entre catholiques) qui regroupe laïcs et clercs (2 évêques diocésains, des prêtres de communautés dites Ecclesia Dei, un prêtre de la Fraternité Saint-Pie-X) pour des discussions et des échanges autour du thème de la crise de l’Église. [...] Deux textes intelligents qui posent de bonnes questions.

(Renaissance catholique, Janvier-février 2007)

Christophe Geffroy

L’abbé Barthe, chroniqueur religieux érudit de la revue Catholica, a publié déjà plusieurs livres sur la « crise » dans l’Église. L’intérêt de sa réflexion actuelle est de proposer une « sortie de crise » dans un contexte ecclésial qu’il estime largement changé par l’élection du pape Benoît XVI. On quitte ainsi le registre de la critique et de la plainte pour celui, constructif, concret, des propositions d’action. Certes l’exercice est plus périlleux, mais combien plus méritoire... et utile.
[...] Voilà un bref ouvrage qui lance des idées intéressantes dignes d’être débattues.

(La Nef, février 2007)

Emmanuel Ratier

Un court texte, mais majeur, de l’abbé Claude Barthe (pilier de l’excellente revue Catholica), Propositions pour une « une paix de l’Eglise » visant à la réconciliation des traditionalistes avec Rome.

(Faits & Documents, 15-31 janvier 2007)

Monde et vie

Sans renvoyer tout le monde dos à dos, on peut dire que tous les catholiques portent aujourd’hui en quelque manière le péché des divisions engendrées par la question liturgique. Tous se raccrochent, en effet, dans ce contexte de disparition sociale angoissante du catholicisme, à des réseaux, à des modes d’être faussement rassurants. Le propos est de prendre le risque salutaire de mettre le bien commun de l’Église au-dessus de tous les intérêts de chapelles d’absides, d’absidioles, de cryptes et de sous-cryptes.

(Monde et vie, 13 janvier 2007)